La médiation équine

Une Thérapie psychomotrice avec le cheval 

 

Le cheval « a en effet
la capacité de s’ajuster

en permanence

et « au quart de tour »
aux contacts manuels
(caresses, tapotements…),

pressions de jambes, ordres vocaux et productions langagières au cours du chevauchement.
Ainsi se trouvent crées les conditions d’un dialogue tonico-postural »
avec

les humains familiers, c’est-à-dire
un partage émotionnel...

​​

Wallon Henri, (1959), « Psychologie et éducation de l’enfance. Recueil d’articles et conférences »,

Revue Enfances, n° 12 ; p. 191-442.

"

​​

"

​​

© 2017 by Nathalie Boussoco-Schittly  - Tous droits réservés