Le bébé et le jeune enfant

 

En collaboration avec une psychomotricienne spécialisée en périnatalité, pour l'enfant né prématurément ou non, la prise en charge au cabinet s’effectue en deux temps :

  • La thérapie psychomotrice

La psychomotricienne soutient et renforce le lien mère-enfant.

Elle joue avec le nourrisson dans le lien, elle le suit, elle étaye, si nécessaire, les interactions parents/enfants par différentes modalités sensorielles et motrices. Elle s’efforce de poser un sens sur les comportements de l’enfant, elle le verbalise. Elle est pédagogique avec la maman. Elle effectue une guidance parentale. Lorsque l’enfant est porteur d’une difficulté, d’un handicap, à la fin de la thérapie psychomotrice, les parents doivent repartir en ne voyant en leur enfant qu’un enfant dans sa globalité et non plus sa difficulté/son handicap. A ce moment-là, alors, le bébé ou le jeune enfant pourra commencer une thérapie perceptivo-motrice. Sous le regard aimant de ses parents, il partira de ce qu’il est, de ce qu’il a, et sera un acteur de sa vie.

 

  • La thérapie perceptive-motrice

Durant le projet individuel de soin, lors des séances, la psychomotricienne accompagne l’éveil psychomoteur de l'enfant.

Elle est attentive aux différentes postures, à l'émergence des premières coordinations et à la construction des modes de communication. Elle accompagne ainsi le tout petit dans son exploration motrice du monde qui l'entoure, lui permettant d'acquérir les schèmes nécessaires à son développement psychomoteur.

© 2017 by Nathalie Boussoco-Schittly  - Tous droits réservés